Comment réaliser des vidéos professionnelles pour les réseaux sociaux ?

Par Flora, le mars 4, 2021 — 15 minutes de lecture
Réaliser des vidéos professionnelles pour les réseaux sociaux

Vous envisagez de réaliser des vidéos pour les médias sociaux ? Ou avez-vous déjà essayé et réalisé à quel point ces vidéos prennent du temps ? Cela pourrait en être autrement.

Vous pouvez réaliser des vidéos à succès pour les réseaux sociaux avec juste un peu de connaissances de bases et de savoir-faire.

La plupart des entreprises ont besoin de partager des didacticiels, des annonces de produits et des interviews. Dans ces cas-là, la qualité de la vidéo est importante.

Alors, comment réaliser des vidéos pour les réseaux sociaux de manière professionnelle, tout en ne dépensant pas trop de temps ou d’argent ?

Voici quelques règles et conseils à respecter lorsque vous réalisez des vidéos pour les médias sociaux :

  • Comprenez que le son et l’éclairage sont souvent bien plus importants que la qualité de la vidéo.
  • Vous aurez peut-être besoin de sous-titres ou de textes superposés pour les personnes malentendantes ou au travail.
  • Soyez bref et précis. Chaque réseau social a des résultats différents en ce qui concerne la longueur des vidéos, vous devez donc savoir quelle doit être la longueur de vos vidéos pour chacun d’entre eux. Par exemple, les vidéos de Facebook qui ne durent pas plus d’une minute attirent le plus d’attention.
  • Instagram limite les téléchargements de vidéos à 60 secondes. La plupart des autres grandes plateformes n’ont pas ce type de réglementation.
  • Instagram n’autorise également que les téléchargements à partir d’appareils mobiles. Les téléchargements à partir du bureau ne sont pas autorisés pour l’instant, donc si vous avez une vidéo pour les médias sociaux sur votre bureau ou une caméra, vous devrez l’envoyer sur votre téléphone par e-mail ou par un service de partage de fichiers.

Nous pourrions vous donner d’autres conseils sur le partage de vidéos pour les plateformes sociales, mais nous souhaitons maintenant vous expliquer l’ensemble du processus, du début à la fin. L’ordre n’a aucune importance, mais il est crucial de comprendre les détails de chaque point.

Choisissez un sujet de vidéo dont l’intérêt est garanti

Même une simple vidéo à partir d’un smartphone demande du temps pour réfléchir à ce qui doit être dit et à ce que vous allez montrer dans la vidéo.

Les vidéos sociales plus professionnelles deviennent encore plus compliquées, lorsque vous avez un script, peut-être un équipement décent, des accessoires, un meilleur éclairage et quelques essais.

Après tout ce travail, l’idée de voir une vidéo recevoir un mauvais accueil est dévastatrice. Cela pourrait vous convaincre que les vidéos destinées aux médias sociaux ne sont pas pour votre entreprise.

C’est là que les idées de sujets entrent en jeu. Voici ce que nous vous recommandons :

Trouvez un contenu que vous pouvez réutiliser, ou un événement populaire

L’un des grands avantages de Facebook est que vous n’avez pas à dépenser un seul euro de publicité pour les messages qui obtiennent de mauvaises réponses. Cependant, de temps en temps, vous obtenez une pépite qui reçoit plus d’interactions que les autres publications. C’est là que vous voulez appuyer sur la gâchette et dépenser un peu d’argent pour le promouvoir.

Il existe quelques sources d’inspirations pour trouver un bon sujet pour votre vidéo social media :

  • Le contenu du blog : triez vos articles de blog pour placer les plus populaires en tête de liste. Tout d’un coup, vous avez des tas de contenus vidéo de grande qualité.
  • Les questions des clients : que vous réalisiez une enquête auprès des clients ou que vous documentiez les questions que vous entendez de la part des clients, ce sont les réflexions auxquelles les gens veulent qu’on réponde dans les vidéos.
  • Nouvelles du secteur : ce type de vidéos prend beaucoup moins de temps à créer, et elles fonctionnent souvent bien dans les secteurs B2B. La plupart du temps, il vous suffit de créer de petits diaporamas avec du texte en surimpression pour expliquer l’actualité.
  • Ce qui se passe à l’intérieur de l’entreprise : les idées amusantes et créatives qui surgissent au hasard dans votre entreprise. Parfois, ce sont des bêtises, mais parfois elles deviennent virales.
  • Tutos, conseils et modes d’emploi : ce sont souvent ces types de vidéos qui obtiennent le plus de parts, car elles sont spécifiques à un secteur d’activité. Les gens sont intéressés par l’apprentissage, et les vidéos sont généralement le meilleur moyen de leur enseigner.

Rédiger un scénario et répéter

Parfois, il n’est pas nécessaire d’avoir un vrai script si personne ne parle dans la vidéo. Cependant, il est également important de prévoir un plan et une répétition pour une vidéo de promotion d’un produit ou une vidéo panoramique dans tout le bureau.

Les entreprises doivent utiliser leur temps de manière judicieuse, de sorte que les scénarios vidéo n’ont pas besoin d’être complètement formels.

Il n’y a pas de formule parfaite à utiliser lors de l’élaboration d’un scénario ou d’un plan. Cependant, nous vous suggérons de regarder la vidéo qui suit, qui vous donnera de bonnes pistes pour écrire un script vidéo. Combinez cela avec une solide stratégie de coupe rapide (décrite plus loin dans cet article) et vous aurez une excellente recette pour la préparation de la vidéo.

Choisissez le bon format pour la vidéo sur les médias sociaux

Lorsque vous créez des vidéos pour les médias sociaux, vous avez plusieurs options pour choisir le type de format que vous souhaitez montrer : portrait, paysage, carré ou plein écran.

Le portrait et le paysage sont très populaires lors de l’enregistrement de vidéos sociales sur les téléphones, mais le format le plus infaillible est le carré.

En effet, il fait bonne figure sur les ordinateurs de bureau mais aussi sur les appareils mobiles. À noter que certaines plateformes comme Instagram coupent souvent des parties de votre vidéo si elle n’est pas carrée

Les autres formats ont également leurs avantages. Le portrait est le format que les gens sont habitués à voir sur les plateformes sociale depuis le smartphone. Par exemple, si vous souhaitez utiliser l’application TikTok pour votre vidéo professionnelle, le format sera obligatoirement en mode portrait. Donc, si vous savez que la plupart de votre public regarde sur un téléphone, le portrait fonctionne bien.

Le choix entre le mode paysage et le mode portrait n’est pas la fin de votre processus de décision.

Vous pouvez absolument filmer des vidéos pour les médias sociaux sans penser aux spécifications de la vidéo. Facebook, Instagram, YouTube et les autres reformateront les vidéos pour les rendre visibles sur les plateformes respectives.

Cependant, pour obtenir la meilleure résolution et la meilleure expérience de visionnage, il est bon de connaître les spécifications vidéo attendues pour la plateforme sur laquelle vous comptez poster.

C’est pourquoi nous vous recommandons de mettre en signet ce guide toujours actualisé sur les spécifications vidéo des médias sociaux.

Vous y apprendrez par exemple comment Facebook recommande des dimensions de vidéo de 1280×720 pour le paysage et le portrait.

Concevoir un plan pour les téléspectateurs

En parcourant votre propre Instagram ou Facebook, comment regardez-vous les vidéos ? Avec ou sans son ?

Compte tenu du grand nombre de personnes au travail et du fait que ces réseaux sociaux n’activent pas automatiquement le son lorsque les utilisateurs font défiler votre vidéo, vous devez faire preuve de créativité dans la manière dont vous encadrez votre message.

En bref, les spectateurs doivent être capables de digérer le message principal avec ou sans le son. Mais comment le faire simplement ?

Une solution consiste à expliquer le message principal dans la description. Le problème est que vous forcez alors les gens à lire alors qu’ils pensaient être sur le point de regarder une vidéo. Cependant, cela permet de faire passer rapidement certaines formulations sans avoir recours à une méthode plus compliquée.

Une autre option consiste à placer un texte superposé dans votre vidéo. Cette méthode est similaire au sous-titrage (dont il est question ci-dessous), mais elle convient mieux aux instructions simples et aux vidéos sans que les gens ne parlent.

Un bon exemple est la vidéo de type tutoriel que vous pouvez voir sur Facebook ou Instagram. Les tutoriels de cuisine rapide sont populaires, où l’utilisateur peut vérifier une recette sans écouter le son. Ils permettent de noter ou de mémoriser les principaux ingrédients et les conditions de cuisson.

Les sous-titres sont bien connus dans le monde de la télévision comme étant le texte qui apparaît au bas de l’écran. Le sous-titrage codé a été conçu pour les personnes malentendantes, mais des études montrent que 80 % des téléspectateurs qui utilisent le sous-titrage codé n’ont aucune restriction auditive.

Discovery Digital Networks a réalisé un test avec 100 vidéos sociales, en ajoutant des sous-titres pour certains et en les laissant de côté pour d’autres. En deux semaines, l’entreprise a constaté une augmentation de 13,48 % du nombre de visionnages de vidéos avec sous-titrage codé.

Le sous-titrage n’a pas de sens pour les vidéos avec un dialogue minimal ou nul, il est donc préférable qu’une personne parle tout le temps.

Alors, comment ajouter des sous-titres à vos vidéos sociales ?

L’ajout de sous-titres à la vidéo d’Instagram est une tâche fastidieuse et n’est pas une pratique courante. Et comme les vidéos d’Instagram sont limitées à 60 secondes, il vaut mieux s’en tenir à un texte superposé.

Facebook et YouTube, en revanche, proposent tous deux des outils simples de sous-titrage.

Par exemple, YouTube vous permet de taper vous-même le sous-titrage. Il existe également un bouton de téléchargement pour les fichiers de type .srt et .sbv. Si vous n’avez aucune idée de ce que sont ces types de fichiers, cela n’a pas beaucoup d’importance, car vous engagerez très probablement quelqu’un pour sous-titrer une vidéo dans le bon fichier.

Facebook propose un outil de sous-titrage automatique qui tente de reconnaître les dialogues et les convertit en sous-titres. Cela fonctionne assez bien si vous avez un excellent son, mais la plupart du temps, j’ai dû corriger des erreurs. Facebook propose également une option permettant de télécharger un fichier .srt.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les sous-titres sur YouTube, Google propose un guide complet pour l’ajout de sous-titres et de sous-titres codés.

Pour Facebook, nous vous recommandons ce guide sur Agorapulse, qui présente les bases ainsi que d’excellents conseils pour créer vos propres fichiers .srt.

Choisir le bon équipement

Pour choisir le bon équipement pour réaliser vos vidéos pour les médias sociaux, commencez par le son.

Une qualité vidéo médiocre, surtout à l’ère sociale, est pardonnable puisque nous sommes habitués à la voir partout sur Internet. Ajoutez à cela le fait que vous avez déjà un appareil photo sur votre téléphone et qu’il est préférable de consacrer des ressources au son avant d’avoir recours à un appareil photo sophistiqué.

Combien faut-il dépenser pour un microphone ?

Cela dépend de votre budget et de la façon dont vous souhaitez filmer. Je recommande généralement de dépenser jusqu’à 50 euros pour commencer, puis d’aller jusqu’à 150 euros pour le haut de gamme.

Quant au style de micro :

  • Les microphones Lavalier sont économiques et parfaits pour les déplacements dans votre vidéo. Ils se fixent à votre chemise et beaucoup sont conçus pour les iPhones et les DSLR.
  • Les microphones USB fonctionnent lorsque vous filmez à partir d’une webcam ou d’un DSLR. Ils sont placés sur votre bureau, ce qui vous évite d’en utiliser un lorsque vous vous promenez pour une démonstration dans un magasin.
  • Les microphones à canon court capturent le meilleur son tout en minimisant les bruits de fond. Un micro canon se branche sur l’entrée auxiliaire de votre caméra et se monte sur le dessus de la caméra. De cette façon, vous obtenez d’excellentes capacités de son et de mouvement. Et le microphone n’est pas dans le cadre.

Certaines vidéos n’ont pas besoin de microphones

Si l’audio est essentiel à votre histoire, pensez à vous procurer un microphone. Si vos vidéos ne comportent pas de dialogue, ou si vous prévoyez d’insérer de la musique ou des effets sonores en plus du discours, un microphone n’est pas nécessaire.

Par exemple, les didacticiels montrent souvent des images, avec un minimum de paroles. Par conséquent, le seul équipement audio nécessaire est un logiciel de montage, pour ajouter de la musique ou éliminer les bruits de fond.

Ai-je besoin d’un trépied ?

À mon avis, oui. C’est plus important que d’acheter un appareil photo coûteux.

Les trépieds sont indispensables si vous n’avez personne pour tenir l’appareil photo.

En dehors de cette situation, le trépied permet de réduire les vibrations de l’appareil. La bonne nouvelle est qu’Amazon et Best Buy proposent des trépieds moins chers pour les petits appareils photo, ainsi que des trépieds flexibles pour iPhones qui se fixent sur d’autres articles.

La recherche sur les trépieds pour les reflex numériques devient un peu plus délicate. Les photographes professionnels déclarent souvent que le fait de se procurer un trépied bon marché est la pire décision que l’on puisse prendre. C’est parce que les appareils photo et les objectifs des reflex numériques sont lourds.

Vous devez donc vous assurer que le trépied peut supporter ce poids.

Appareil photo et équipement complet pour faire une vidéo
Appareil photo équipé d’un micro et d’un trépied

Autre élément important : l’éclairage

L’éclairage permet d’éliminer les ombres portées et de rendre vos sujets plus agréables à l’œil.

Cela ne devrait pas coûter cher du tout. Il existe des kits d’éclairage coûteux pour les films, mais ils ne sont pas nécessaires pour filmer vos vidéos sociales.

Faites plutôt un tour à la quincaillerie pour vous procurer trois lampes à pince. C’est tout.

Vous pouvez vous faire plaisir, tout en restant dans les limites de votre budget, en utilisant le guide du kit d’éclairage de Wistia. L’objectif est de suivre les principes de base de l’éclairage et de combiner des éléments tels que des supports de lumière et des lampes à pince pour obtenir un ensemble de moins de 100 €.

Mais qu’en est-il de l’appareil photo ?

La plupart des appareils photo Android ou iPhone conviennent à la capture de vidéos haute résolution. La principale façon d’améliorer cette vidéo est d’utiliser l’éclairage, l’audio et le trépied.

Cela dit, la plupart des entreprises intéressées par la réalisation de vidéos pour les médias sociaux disposent de deux types d’appareils photo : les téléphones et les reflex numériques grand public.

Logiciels de montage : la simplicité avant tout

Laissez tomber les logiciels de montage haut de gamme comme Final Cut Pro X et Adobe Premier. Si vous disposez en interne d’une personne compétente pour ces logiciels professionnels, allez-y. Mais n’oubliez pas que vous pouvez généralement réaliser une vidéo de qualité équivalente sans avoir à payer pour le logiciel et l’employé qualifié.

Si vous ne souhaitez pas engager un monteur ou un cinéaste qualifié, mais que vous souhaitez produire des vidéos de qualité sans aucune expérience préalable du montage, envisagez des logiciels comme Filmora et iMovie.

Les outils de montage grand public permettent des coupures, des filtres, des transitions, des effets spéciaux, etc. Ce sont les fonctions de base dont vous aurez besoin pour créer un résultat de qualité.

De plus, il est bon de comprendre et d’utiliser les bases des sauts de montage.

La technique de montage rapide

Lorsqu’on travaille avec un logiciel de montage sur PC ou Mac, l’un des plus grands consommateurs attend de pouvoir télécharger la vidéo sur son ordinateur, l’importer dans le logiciel, puis l’exporter au bon format.

Avec un DSLR, cette attente est inévitable. Cependant, les téléphones avec appareil photo disposent de quelques applications puissantes. Ainsi, vous pouvez capturer la vidéo sur votre téléphone, l’éditer sur le téléphone, puis la publier sur les médias sociaux à partir du téléphone.

L’application iMovie est disponible pour l’iPhone et vous donne plus de contrôle sur vos modifications. Animoto est une application conviviale, principalement destinée au marketing. Il dispose d’applications pour Android et pour l’iPhone.

Magisto tente de compléter l’ensemble du processus de montage pour vous. Vous ajoutez vos vidéos et vos photos, choisissez un thème, tapez du texte, puis Magisto compile et coupe la vidéo. Avec les applications iOS et Android, Magisto est un excellent moyen de réaliser des vidéos pour les médias sociaux, en particulier des démonstrations de produits et des tutoriels.

Êtes-vous prêt à faire des vidéos professionnelles pour les réseaux sociaux ?

Produire des vidéos pour les médias sociaux semble intimidant au début, mais l’objectif est de rendre le processus moins fastidieux et moins long pour l’entreprise moyenne. Grâce aux étapes décrites ci-dessus, vous pouvez passer de l’idée au montage sans payer trop cher ni vous soucier de la qualité.

Flora

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.